Mais à quoi sert donc l'archéologie ?

  • Mis à jour : mercredi 30 mai 2018 18:31
  • Publication : mercredi 30 mai 2018 11:49
  • Écrit par Jean-Olivier Gransard-Desmond
  • Affichages : 664

Combien de fois avons-nous entendu ces propos : « Après tout, la recherche archéologique, c'est bien beau, mais je trouve plus utile de donner de l'argent pour la santé ou pour des ONG s'investissant dans des pays en voie de développement. » Bien sûr, ce choix semble évident tellement l'archéologie est encore associée au rêve et à un passe temps agréable n'ayant aucune conséquence dans notre quotidien. Il est temps d’assumer que l’archéologie présente des applications dans notre quotidien depuis maintenant plus de deux siècles. Découvrez comment l'archéologie présente un impact sociétal fort dans notre vie quotidienne et ce qu'il change dans notre rapport à l'Autre.

Fouilles sur le forum romain en ItalieL'impact sociétal de la recherche archéologique est si fort que selon son utilisation, elle peut contribuer au bon développement d'une société ou au contraire dresser des frontières entres les peuples en générant des tensions qui peuvent mettre des années et même des siècles à se résorber.

Vous semblez surpris ! Qu’est-ce que l’archéologie après tout ? Juste un moyen de comprendre les sociétés du passé. Est-ce réellement tout ? Si, pour beaucoup d'archéologues, l’utilisation s’arrête souvent là, c’est loin d’être véritablement le cas dans nos sociétés où elle fournit la matière des cours d’Histoire des enfants du primaire au lycée, où elle alimente les visites des guides touristiques qui ne pourraient travailler sans elle, où elle facilite les relations diplomatiques avec les pays étrangers grâce aux missions archéologiques dépendant du Ministère des Affaires Étrangères, etc. La formation de nos enfants, notre propre base de construction individuelle et de nombreux métiers dépendent des résultats de l’archéologie.

Pourtant, demandez à un archéologue quel impact il a dans la vie quotidienne de tout un chacun ou plus brutalement à quoi il sert ! Bien souvent il ou elle aura du mal à vous répondre. Cette idée d'une utilité n'est pas encore généralisée dans les formations universitaires. Cependant, depuis l'émergence de l'archéologie au XVIIIe s. et les fondements de notre société européenne reposant sur les pensées philosophiques accumulées depuis l'Antiquité, l'activité des archéologues a nourri bien des utilisations. Comme pour toute science, nous nous serions bien passés de certaines de ces utilisations reposant sur la fraude et le détournement de la démarche scientifique pour des résultats amenant une culture à justifier de son ascendant sur une autre : « Nos ancêtres les gaulois... » durant la période coloniale française, le mythe Aryen dans l'Allemagne Nazie et bien d'autres idéologies nourries par des acteurs de l'Histoire (archéologues, historiens, ethnologues, etc.). Dans une société où seul le matériel compte, faire reconnaître l'importance du psychologique et la valeur de l'immatériel reste fondamental pour éviter les errements du passé.

Quelles sont alors ces fameuses utilisations de l'archéologie ?
Le rôle de la recherche archéologique en motsC'est ce qu'ArkéoTopia a listé pour vous ci-dessous :

  • permettre à chacun de se situer dans le temps et l’espace
    pour l'aider à répondre à la question indispensable à la construction de soi : Qui suis-je ?
  • fournir la matière des cours d’Histoire des enfants du primaire au lycée
    dont le contenu viendra alimenter la réflexion sur le « qui suis-je ? » précédent et orienter le regard sur l'Autre qu'il soit assis à côté de l'élève ou au-delà de son propre pays.
  • sensibiliser les plus jeunes à la culture scientifique et technique
    Cette sensibilisation leur permet d’apprendre à réfléchir par eux-mêmes, à développer leur esprit critique, leur capacité à argumenter et d’être ainsi mieux armés pour choisir leur voie dans leurs études, pour voter en conscience, pour accepter l’Autre comme un partenaire et le respecter.
  • construire un lien intergénérationnel où le passé n’est plus à rabâcher ou à subir mais à utiliser.
    Utiliser l'archéologie comme un levier permettant de trouver des solutions pour l’avenir ou comme un outil permettant aux plus jeunes de trouver un intérêt à échanger avec les plus âgés est un moyen ludique de contribuer à la prise de conscience d'erreurs à ne pas répéter.
  • ♦ faciliter l’insertion des étrangers dans un pays, une région ou une commune en leur fournissant l'Histoire de ce pays, de cette région ou de cette commune pour leur permettre de les comprendre et inversement en ayant accès à l'Histoire des Autres pour permettre à ceux qui les reçoivent de mieux comprendre leurs coutumes et leurs habitudes.
  • fournir la matière aux guides touristiques pour leurs visites, matière sans laquelle ils ne pourraient travailler
    Si cette réalité est particulièrement vraie pour les sites préhistoriques, il en va de même des sites historiques. Le développement de la recherche archéologique a montré que les textes ne fournissent pas toujours une information complète d'une part et d'autre part que leur auteur oriente son contenu. L'exemple le plus frappant porte sur la mention delenda dans les textes du XVIIIe s. à propos de châteaux dont la destruction n'a été que symbolique et non physique comme le laisse à penser l'utilisation du mot.
  • participer à la vie économique d'un lieu
    Outre les guides touristiques, la présence d'un patrimoine matériel et donc d'un vestige archéologique alimente toutes les économies tournant autour de la culture. La vidéo du journal LeMonde.fr sur La parabole des Tuileries en présente un exemple qu'il convient cependant de prendre avec du recul ainsi que nous l'avions souligné en 2012.
  • limiter le trafic d'antiquités et d'œuvres d'art grâce à l'expertise archéologique
    L'activité des archéologues en matière d'expertise auprès de l'UNESCO, d'Interpol et des organismes spécialisés est importante pour éviter autant la destruction de lieux patrimoniaux que le vol d'œuvres d'art. Cette destruction peut entraîner de graves conséquences à long terme : perte d'une mémoire avec dilution d'une identité, pertes économiques liées au tourisme, spoliation de biens familiaux...
  • faciliter les relations diplomatiques avec les pays étrangers grâce aux missions archéologiques à l'étranger
  • résoudre des difficultés sociales résultant de rancœurs centenaires, voire millénaires, que la distance historique permet de dépasser
    C’est grâce à des archéologues que le conflit israëlo-palestinien pourrait peut-être se résoudre en faveur de la paix. En effet, souhaitant travailler en commun, des archéologues palestiniens et israëliens se sont clandestinement rassemblés pour que le passé ne représente plus une raison de dissension, mais au contraire de rassemblement. Par la démarche scientifique sur la connaissance du Passé, la recherche archéologique sert à rassembler les peuples au lieu de les diviser.
  • influencer la mise en place de nouvelles technologies
    Nous avons tout à gagner à recourir aux expérience des civilisations anciennes pour améliorer ou aider au développement des populations à travers le monde comme en retrouvant des gestes et des techniques du passé qui permettent d'éviter le gaspillage d'eau ou de ressources naturelles qui se raréfient.
  • fournir un métier à des jeunes qui, prenant conscience de leurs droits et de leurs devoirs envers la société, contribueront au développement d’un société meilleure et plus éclairée.
  • Créer un lien intergénérationnel (© Emdé - Les Bobinettes) Manuel scolaire Hatier de cycle 3 Grotte du sorcier en Dordogne Lutter contre le trafic d'antiquités Azerbaijani Multiculturalism

La recherche archéologique qui produit de la Connaissance impacte la construction de notre identitié.
Le nier, c’est régresser. Si nos sociétés sont actuellement en pleine régression, ce n’est pas une fatalité.

Croisée des chemins Passé, Présent et FuturAvec la recherche archéologique,
améliorons notre connaissance du passé
pour mieux comprendre notre présent
et trouver des solutions pour notre avenir.


Crédits : ♦ Arpingstone - Wikimedia Commons, Domaine PublicEmdé - Les Bobinettes ♦ Hathier ♦ Jebulon - Wikimedia Commons, Domaine PublicUnescoInvestigation11111 - Wikimedia Commons, CC BY-SA 4.0

login
Nous contacter

Envoyer un courriel  contact@arkeotopia.org

Appeler par téléphone  06 22 03 32 33

Envoyer un courrier postal  ArkéoTopia, 36 Reculet 78730 Longvilliers (France)

Envoyer un courrielFormulaire en ligne