À la découverte de la musique sumérienne

  • Mis à jour : lundi 17 juin 2019 19:15
  • Publication : lundi 17 juin 2019 19:13
  • Écrit par Lionel Tabourier
  • Affichages : 1029
  • PDF

Comment la découverte d'un hymne sumérien datant d'il y a 3400 ans a remis en question les théories sur les origines de la musique occidentale.

Tablette sumérienne d'un chant hourrite (DR)

Au début des années 1950, des archéologues ont découvert dans l’ancienne cité syrienne d’Ougarit plusieurs tablettes d’argile datant du quatorzième siècle avant J.-C. Dessus, figuraient des inscriptions cunéiformes en langue hourrite qui se sont révélées être le plus ancien morceau de musique jamais découvert : un hymne datant de 3400 ans.

Le professeur d’assyriologie Anne Draffkorn Kilmer, de l’Université de Californie, a cherché à interpréter la théorie musicale que contiennent ces tablettes dans plusieurs articles des années 60 et 70. De son travail est né le disque Sounds from silence, réalisé avec son collègue Richard Crocker, dans lequel on trouve des informations sur la musique antique du Proche-Orient. Le livret d'accompagnement présente des photographies et des traductions des tablettes dont le chant provient. Ce disque fournit également une interprétation à la lyre du morceau intitulée A Hurrian Cult Song from Ancient Ugarit. Si cette version n'est disponible que dans le commerce, l'hymne n°6 interprété par Michael Levy selon la transcription du professeur Richard Dumbrill est disponible sur YouTube.

D’après un article de 1988 du musicologue Robert Fink dans la revue Archeologia Musicalis, ces morceaux confirment que l’échelle diatonique à 7 degrés et la notion d’harmonie existaient il y a 3400 ans dans la musique sumérienne. Cela allait alors à l’encontre des croyances de la plupart des musicologues qui pensaient l’harmonie inexistante, voire même impossible, dans le monde antique. En effet, d'après la communauté musicologique dominante de l'époque, la naissance de l’échelle diatonique ne remontaient pas avant l’Antiquité grecque. Pour Crocker, cette découverte a donc révolutionné les idées sur l’origine de la musique occidentale.


Sources : Josh Jones, "Listen to the Oldest Song in the World: A Sumerian Hymn Written 3,400 Years Ago", Open Culture [En Ligne] 8 juillet 2014, [Consulté] Septembre 2017 - synthèse en français à l'entrée Wikipédia « chant hourrite » - Kilmer, Anne Draffkorn. "The Discovery of an Ancient Mesopotamian Theory of Music." Proceedings of the American Philosophical Society 115, no. 2 (1971): 131-49. http://www.jstor.org/stable/985853 (accès payant).

login
Nous contacter

Envoyer un courriel  contact@arkeotopia.org

Appeler par téléphone  06 22 03 32 33

Envoyer un courrier postal  ArkéoTopia, 36 Reculet 78730 Longvilliers (France)

Envoyer un courrielFormulaire en ligne